Loi Molac, décision du Conseil Constitutionnel et ses conséquences

07.Sep

Cod. D19-21

Le service d'interprétation sera activé. basque, français, espagnol

Calculating availability...

Waiting list
Date expired

La décision du Conseil Constitutionnel relative à la loi de protection patrimoniale des langues régionales, connue sous le nom de Loi Molac, censurant deux articles importants en raison de leur supposée inconstitutionnalité, a suscité une vive réaction politique et citoyenne dans les territoires dans lesquels se pratiquent les langues minoritaires. Faisant allusion à l’article 2 de la Constitution, qui stipule que la langue de la République est le français et en faisant une lecture restrictive, ledit Conseil remet en question, entre autres aspects, le modèle de l’immersion linguistique des langues minoritaires.

Afin de comprendre les fondements de cette situation, il est nécessaire de la contextualiser en mettant en exergue la glottophobie régnant en France à l’égard des langues minorisées; présenter de manière détaillée le contenu de la proposition de loi Molac; exposer le recours présenté devant le Conseil Constitutionnel par 61 députés de la majorité parlementaire et la décision de ce Conseil; et, analyser ses possibles conséquences à court et moyen termes, en particulier sur l’enseignement bilingue selon de modèle de l’immersion linguistique.

Objectives

Analyse de la glottophobie régnant en France.

Présentation de la proposition de loi Molac.

 

Etude de la décision du Conseil Constitutionnel.

Réflexion sur ses possibles conséquences.

Activity directed to

  • University students
  • Teachers
  • Professionals
  • -Acteurs spécialisés dans la promotion des langues minoritaires -Elus et responsables institutionnels
  • Face-to-face and live online course
    • Art and culture
    • Law
    • Basque Culture
  • 07.Sep
  • Miramar Palace
  • French
  • Academic Validity: 10 hours